• Les fonds marins vu d'un fauteuil roulant

     

      

     

     

     

     Rien n'est impossible !

     

     

     

     De la plongée en fauteuil, voici la nouvelle idée de l'artiste anglaise Sue Austin. Équipé de propulseurs et de nageoires, son fauteuil lui permet de visiter les fonds marins : un rêve pour la jeune femme.

     

    Se déplacer dans l'eau en fauteuil roulant, c'est l'idée folle qu'à eu Sue Austin. Cette jeune artiste, handicapée depuis 1996, est une passionnée de plongée sous-marine. Son apprentissage débute en 2005 en Egypte dans une piscine. Aujourd'hui, elle est capable de descendre dans l'eau comme n'importe quel plongeur.

    Le Freewheeling

    Sue Austin a appelé cet art le "Freewheeling", signifiant littéralement " la roue libre". Ainsi, avec son fauteuil adapté, Sue Ausin peut réaliser son rêve, évoluer sous l'eau. Pour cela, l'artiste a dû travailler en étroite collaboration avec une équipe d'ingénieurs et de techniciens. Le design de l’objet a dû être complètement modifié par rapport à d’autres modèles du même genre, qui reposaient essentiellement sur les mouvements des mains, très faibles chez Sue. Son fauteuil à elle est équipé d’un système d’attache dans le dos, relié aux pieds, et de plaques très fines sur les côtés, comme des nageoires, qui lui permettent de mieux gérer la pression de l’eau et de se déplacer à sa guise. Cela ressemble étrangement à deux grandes ailes, qui rappellent celles des raies. Les ailes de la liberté.