• STHEPHANE BRAUD (Peinture sous-marine)

     

     

    Stéphane Braud

     

     

    L’Alchimie de la peinture sous-marine de Stéphane BRAUD pourrait se résumer en deux citations fort explicites de son auteur, lorsque celui ci parle avec cœur de sa passion dévorante :
    “Pour peindre, j’ai besoin de me sentir dans l’ambiance”,
    Mais encore
    “Je suis accro à la peinture sous-marine. Sous l’eau, c’est l’extase. J’ai l’impression de voler pour me rendre au fond parfois à moins 46 mètres et croyez moi dans les eaux claires de l’océan indien, l’inspiration, sous l’œil attentif des poissons, vient tout naturellement. Il n’a a pas de problème de page blanche”.

    Celui que la presse réunionnaise surnomme aujourd’hui “le peintre immergé”, voire “le magicien de la peinture à l’huile sous l’eau” n’a finalement que faire de ces superlatifs flatteurs. Lui ne s’attache qu’à une seule ligne de mire : son travail et son plaisir d’artiste.

    A ce jour, si Stéphane cherche encore à améliorer son style et à affiner sa technique, c’est pour nous ramener des Océans qu’il chérit tant, des myriades de couleurs, des trésors de bleus profonds, pêchés et subtilisés au grand Monde du Silence.

    Oui, car comme d’autres plongeurs chassent sous l’eau, armés de harpons ou d’appareils photos, lui y pêche, équipé de pinceaux et de tubes de couleurs. Et c’est avec sa panoplie de peintre qu’il capture ses poissons, qu’il caresse les coraux et vestiges de nos mers tropicales.

    Initié à son art sous-marin par l’Océanaute André LABAN, Stéphane BRAUD fait aujourd’hui partie de la très petite demi-douzaine peintres subaquatiques répertoriés de par le monde. Des artistes qui, chacun dans son coin du globe, développent une technique propre et couchent sur la toile les images personnelles ramenées de leurs visites océanes. Stéphane, lui, peint les coraux, les poissons tropicaux, dans la clarté des lagons de l’île Maurice, croque les épaves oubliées dans les profondeurs bleutées des eaux indiennes de l’île de la Réunion.

    Passionné de plongée sous-marine, sport qu’il pratique avec assiduité depuis 30 ans, peintre reconnu depuis plus de 20 ans, il apparaît alors comme une logique indubitable que Stéphane BRAUD ait choisi de faire se rencontrer ses deux passions. Pour notre plus grand plaisir !

    Outre la performance sportive, technique, car performance il y a, et nul autre que lui ne sait mieux l’expliquer, avec ses ruses et ses secrets, hormis cet aspect spécifique, qui alimente souvent l’angle de la chronique journalistique, l’artiste ne nous trompe pas . Des ses voyages nautiques, de ses plongées créatives, de ses délires subaquatiques, ce sont bien de véritables peintures qu’il remonte en surface, autant de tableaux marins comme des “bouts” d’Océan. L’eau salée, la mer, la profondeur, sa luminescence bleutée d’outremer, tout cela est capturé à jamais sur la toile du Maître.

    “Sous l’eau, je n’ai plus de problème de page blanche…” déclare t’il.
Pour s’en convaincre, il suffit de regarder et d’admirer les Oeuvres harmonieuses que Stéphane BRAUD, “le pêcheur de toiles”, subtilise à la Grande Bleue.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A122 146x97cm

     

     

     

    A122 146x97cm